Lourmel soutient trois champions paralympiques d’exception

 

Les Jeux paralympiques sont une formidable occasion de vibrer pour des athlètes de talent. Portrait de trois coureurs cyclistes pleins d’avenir, soutenus par l’Action & soutien Lourmel.

Le Groupe Lourmel a souhaité renforcer son partenariat avec la Fédération Française Handisport en accompagnant trois cyclistes en route pour les Jeux Paralympiques de Paris en 2024. Alors que le paracyclisme fédère de nombreux passionnés et séduit de jeunes sportifs extrêmement talentueux, ce partenariat est pour Lourmel l’occasion de concrétiser toujours plus son engagement auprès des personnes en situation de handicap. Portrait de ces trois champions.

 

 

Heidi Gaugain, une passion dévorante de père
en fille.

À seulement 16 ans, elle a déjà tout d’une championne ! C’est en effet très jeune qu’elle se passionne pour le vélo, grâce à son père, Fabrice, lui-même cycliste et président du club mayennois « Vélo Saint- Georges Aventure ». Ce n’est donc pas sa prothèse au bras gauche qui l’arrêtera. Celle qui déclare que « son handicap est une force » enchaîne en effet un palmarès impressionnant. Elle est ainsi devenue en 2020 double championne de France et a confirmé son talent aux derniers Championnats du monde où elle a obtenu une médaille d’or et deux d’argent dans sa catégorie.

 

 

Dorian Foulon, des rêves plus forts que le handicap.

Ce jeune Morbihannais de 22 ans a débuté par le VTT avant de se lancer dans le cyclisme sur piste, discipline dans laquelle il s’est très vite distingué. Il a notamment été sacré triple champion de France sur piste à Saint-Quentin-en-Yvelines début 2021 et a remporté une médaille d’argent sur le contre-la-montre lors des derniers championnats du monde. C’est donc tout naturellement qu’il a mobilisé toute son énergie, sa motivation pour concourir aux Jeux paralympiques de Tokyo 2021 et a remporté l’or !

Ses rêves ne s’arrêtent d’ailleurs pas là. Même s’il souffre d’une atrophie musculaire de la jambe gauche, il souhaite passer professionnel chez les valides.

 

 

Raphaël Beaugillet, quand persévérance et rencontre mènent au succès.

C’est grâce au vélo que Raphaël a reconstruit sa vie après avoir perdu la vue à 20 ans. Il opte d’abord pour le VTT et le cyclisme sur route, avant de passer à la course sur piste en 2018. Dès 2019, il intègre l’équipe de France handisport. C’est alors qu’il rencontre son binôme, le septuple champion du monde de cyclisme sur piste, François Pervis. Ensemble, ils remportent trois titres de champions de France début 2021. C’est également ensemble qu’ils se sont envolés pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2021 et ont obtenu la médaille de bronze. Ils se sont d’ailleurs fait une promesse : être de nouveau sur le podium à Paris en 2024 !

 

Lourmel, un partenaire sur qui compter.

Grâce à l’Action & soutien Lourmel, Heidi Gaugain a eu l’opportunité d’intégrer le centre de préparation des athlètes d’Urt, près de Bayonne, de bénéficier d’un matériel adapté à sa pratique et de poursuivre son entraînement sereinement. Dorian Foulon et Raphaël Beaugillet ont, quant à eux, pu renouveler leur matériel. Ils interviendront dans différents clubs régionaux auprès des jeunes, pour témoigner de leurs parcours, encourager à la pratique sportive quelle qu’elle soit, pour favoriser la confiance en soi et atteindre de grands objectifs.

 

Bon à savoir :

La France s’est classée 5ème aux Championnats du monde de l’Union Cycliste Internationale de paracyclisme (UCI) qui se sont déroulés au Portugal en juin 2021. Preuve que le pays compte de nombreux athlètes de très haut niveau dans la discipline.

Nos autres articles