Prévoyance Indépendants et Travailleurs Non-Salariés (TNS)

Toute l’expertise Lourmel Prévoyance pour protéger les indépendants, les TNS et leurs proches

Bien anticiper et s’assurer une protection sociale adéquate est primordial lorsqu’on est indépendant ou TNS. Que vous soyez gérant majoritaire, profession libérale, commerçant, artisan, entrepreneur individuel, conjoint collaborateur, mandataire social…Nous sommes là pour vous protéger financièrement, vous et votre famille en cas de maladie ou d’accident. Découvrez notre offre Prévoyance Exercice Individuel.

Notre solution prévoyance pour protéger les indépendants et les TNS, à titre professionnel et personnel

Parce que vous avez des besoins spécifiques, Lourmel, spécialiste de la Prévoyance a conçu une offre dédiée aux indépendants et aux Travailleurs Non-Salariés, pour éviter les difficultés financières pour vous et vos proches, en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès). Vous préservez ainsi vos revenus avec des indemnités journalières complémentaires et adaptées à votre régime obligatoire. L’offre Prévoyance Exercice Individuel est proposée par Lourmel Solutions Assurances (Groupe Lourmel). Vous pouvez y adhérer en vous adressant à votre Conseiller en Protection Sociale Lourmel.

Quelques exemples concrets pour bien comprendre la valeur ajoutée de notre offre

Laurent, imprimeur non salarié de 55 ans

Laurent a créé son entreprise il y a 30 ans et il peut compter sur une clientèle stable et fidèle. Son revenu annuel est de 35 000 €. Il n’a jamais été en arrêt maladie, mais la période que nous traversons l’inquiète et les années passant il souhaite éviter le pire pour lui et ses proches. En effet, Laurent est divorcé avec deux enfants à charge qui mènent des études supérieures. Que se passerait-il en cas de difficulté ou de maladie prolongée ou s’il ne pouvait plus reprendre son activité ? Le régime obligatoire de la Sécurité sociale suffirait-il à le couvrir ?

En cas d’arrêt maladie

Le régime obligatoire de la Sécurité sociale, dont bénéficie Laurent le couvre à hauteur de 50 % de son salaire (47,94 € par jour). Il faut donc compléter cette couverture, afin qu’il puisse maintenir son niveau de salaire. S’il bénéficie du contrat de Prévoyance Exercice Individuel Lourmel, nous complèterons ses revenus avec 17 500 € supplémentaires sous forme d’indemnités journalières, ce qui lui permettra de se rétablir dans de meilleures conditions.

En cas d’invalidité

Le régime obligatoire ne lui versera que 10 500 € que nous compléterons en lui versant 20 000 € (1) supplémentaires maximum sous forme de rentes mensuelles. La garantie maladies redoutées (2) lui permettra également de toucher une avance sur son capital décès d’un montant de 100 000 €, qu’il pourra utiliser comme il le souhaite.

(1) : exemple pour une invalidité de catégorie 1 selon le barème croisé 43,09 % correspondant à un taux d’invalidité professionnelle de 50 % et 40 % d’invalidité fonctionnelle, soit dans l’exemple ici un capital assuré de 20 000 €.

En cas de décès

En cas de décès, sa famille percevra un capital de 8 227,20 € par son régime obligatoire qui sera complété par une indemnité équivalente à 3 fois ses revenus annuels (3), afin de faire face à cette situation. Ses deux enfants bénéficieront d’une rente éducation équivalente à 50% des revenus de Laurent, à se partager et ce, jusqu’à leurs 26 ans. Une somme qui leur permettra de poursuivre leurs études supérieures.

L’option phare du contrat Prévoyance Exercice Individuel Lourmel

La garantie optionnelle Affections dorsales, paravertébrales et psychiques(4) permet de supprimer les niveaux de franchises afin d’être couvert dès le 1er jour, en cas d’hospitalisation.


(2) Maladies redoutées : dans les limites définies aux conditions générales, les maladies redoutées couvertes sont le cancer, l’infarctus du myocarde, le pontage coronarien, l’AVC, la greffe d’organes principaux, la sclérose en plaques, l’insuffisance rénale, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et la démence sévère.
(3) Sortie en rentes pour appliquer la fiscalité Madelin.
(4) Affections dorsales, paravertébrales et psychiques : les cervicalgies, les contusions, les cruralgies, les dorsalgies, les hernies discales, les lombalgies, les sciatiques et les maladies de type psychiques, nerveuses, psycho-neurologiques, psychosomatiques, psychiatriques, névrotiques, y compris les dépressions et les états dépressifs de toute nature, les burn out, les aliénations mentales, les troubles de l’alimentation, les troubles de la personnalité et/ou du comportement ainsi que les fibromyalgies.

Stéphanie, commerçante de 50 ans

Stéphanie est une commerçante de 50 ans qui a créé son entreprise il y a 30 ans et son activité est désormais stable, elle a un salarié. Son revenu annuel est denviron 40 000 €. Elle est mariée avec deux enfants et si elle est encore jeune et qu’elle n’a jamais été en arrêt maladie, c’est une femme prudente qui aime anticiper, pour protéger ses proches et ses revenus, en cas de difficulté. Ses deux enfants mènent des études supérieures dont l’un à l’étranger. Que se passerait-il si Stéphanie tombait malade et si elle ne pouvait plus reprendre son activité ? Parviendrait-elle à maintenir ses revenus ? Le régime obligatoire de la Sécurité sociale suffirait-il ? Qu’adviendrait-il de son magasin et de son employé ?

En cas d’arrêt maladie

Le régime obligatoire de la Sécurité sociale, dont bénéficie Stéphanie la couvre à hauteur de 50 % de son salaire (54,79 € par jour). Il faut donc compléter cette couverture, afin qu’elle puisse maintenir son niveau de revenus. Si elle bénéficie du contrat de Prévoyance Exercice Individuel Lourmel, nous lui verserons 20 000 € par an sous forme d’indemnités journalières, ce qui lui permettra de se rétablir dans de meilleures conditions.

Option frais généraux

Stéphanie a souscrit à l’option frais généraux permanents pour un capital de 70 000 € correspondants à ses frais fixes (électricité, eau, chauffage, loyer de son magasin, salaire ainsi que charges sociales de son employé et taxes professionnelles). En cas d’arrêt de travail, elle percevra une indemnité journalière complémentaire correspondant à 1/365e du montant assuré, soit 191,78 €, de quoi lui permettre de faire face à ses charges professionnelles pendant cette période sans mettre en péril son activité et la situation de son employé.

En cas de décès

Le régime obligatoire versera à sa famille 8 227,20 € que nous complèterons à hauteur de 120 000 €. Elle percevra cette indemnité équivalente à 3 fois ses revenus annuels (1). Ses deux enfants bénéficieront par ailleurs d’une rente éducation équivalente à 50 % des revenus de Stéphanie, à se partager et ce, jusqu’à leurs 26 ans. Une somme qui leur permettra de poursuivre leurs études supérieures. Son conjoint percevra également une rente équivalente à 20 % du salaire annuel de Stéphanie, soit 8 000 € par an, sous forme de rente mensuelle et jusqu’à sa retraite.

L’option « + » contrat Prévoyance Exercice Individuel Lourmel

Un bonus fidélité qui permet de diminuer d’un jour par an le montant de la franchise, si aucun arrêt maladie n’est déclaré dans l’année.


(1) Sortie en rentes pour appliquer la fiscalité Madelin.

Maxime, expert financier de 30 ans

Maxime vient de démarrer sa carrière d’expert et son activité se porte bien. Il est célibataire et n’a pas encore d’enfant à charge. Son revenu annuel est denviron 50 000 €. Il souhaite acquérir un bien immobilier et s’inquiète de préserver son revenu en totalité, en cas de difficulté. Est ce que le régime obligatoire de la Sécurité sociale suffirait à le maintenir s’il tombait malade et s’il ne pouvait plus reprendre son activité ?

En cas d’arrêt maladie

Le régime obligatoire de la Sécurité sociale ne couvrira pas du tout Maxime et c’est à lui qu’il revient de construire sa protection sociale pour maintenir son revenu. S’il bénéficie du contrat Prévoyance Exercice Individuel Lourmel, nous lui verserons 50 000 € par an sous forme d’indemnités journalières (136,98 € par  jour), une fois  passée la période de franchise choisie, ce qui lui permettra de se rétablir dans de meilleures conditions.

En cas d’invalidité

Le régime obligatoire lui versera une indemnité pouvant aller jusqu’à 5 260 € selon son niveau d’invalidité. Lourmel complétera à hauteur de 50 000 €(1) supplémentaires sous forme de rente mensuelle.

En cas de décès

Le régime obligatoire versera à sa famille 15 780 € que nous complèterons en lui versant un capital de 150 000 €. Sa famille percevra cette indemnité qui équivaut à 3 fois ses revenus annuels (2).

L’option phare du contrat Prévoyance Exercice Individuel Lourmel

En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, il sera exonéré de cotisations durant toute la période.


(1)  Montant maximum dans le cas d’une invalidité supérieur à 66 %.
(2) Sortie en rente pour appliquer la fiscalité Madelin.

  • Les plus

    de notre contrat Prévoyance Exercice Individuel

    • Un contrat éligible Loi Madelin permettant de déduire les cotisations.
    • Une offre fidélisante avec le bonus franchise.
    • Aucun délai d’attente en dehors de la maladie redoutée.
    • Option barème professionnel démarrant à 16 % d’invalidité.*
    • Option rachat des conditions de prise en charge des pathologies dorsales et psy et option rachat.
    • Aucun justificatif à l’adhésion et à l’indemnisation en dessous de 80 000 € de garanties.
    • Possibilité prise en charge sports dangereux et des séjours hors UE de plus de 3 mois, sur dérogation.
    • Garanties modifiables à tout moment.
    • Service examens médicaux VIP : le médecin se déplace au domicile ou sur le lieu de travail de l’assuré (seuil de garanties).

     

    * Concerne les professions médicales et réglementées.

Contactez-nous pour souscrire à notre contrat Prévoyance Exercice Individuel

Pour vous renseigner,

un seul numéro de 9 h 00 à 18 h 00 :


ou par e-mail à l’adresse suivante :

contact-entreprises@lourmel.asso.fr