Infos Pratiques

Votre couverture en cas d’arrêt de travail

Salariés du secteur de l’imprimerie du labeur et des industries graphiques. En cas d’arrêt de travail, la sécurité sociale vous verse des indemnités journalières dont le montant est limité à 50% de votre salaire de référence limité à 1,8 SMIC. Si vous n’êtes pas cadre, nous complétons cette perte de revenus. Et si vous êtes cadre, nous pouvons aussi facilement mettre en place des solutions d’indemnisation.

Vous n’êtes pas cadre

Vous êtes assuré au titre de la Garantie Indemnités Journalières,

dès votre date d’entrée en vigueur dans l’entreprise et si votre entreprise a adhéré à une Garantie Incapacité de Travail (GIT).

Votre indemnisation débute le 4ème jour d’arrêt de travail

et prend fin au plus tard le 1095ème jour de maladie.

Nos indemnités complètent celles versées par la Sécurité sociale, à hauteur de 100% de votre salaire mensuel net imposable.

Si votre arrêt maladie est lié à un accident du travail, il n’y a pas de délai de carence.

 

Pour calculer vos indemnités, le salaire de référence correspond au salaire réel moyen des 3 derniers mois d’activité, hors primes exceptionnelles ou conventionnelles (13ème  mois).

 

Notre indemnisation cesse si :

  • les indemnités journalières ne sont plus versées par la Sécurité sociale
  • vous quittez l’entreprise (hors souscription à la portabilité des droits).
  • vous êtes muté dans une catégorie cadre.

 

Pour constituer un dossier de remboursement, retournez-nous :

  • une « Attestation délivrée par l’employeur » dont le verso est appelé «Demande d’indemnités journalières complémentaires ». Cet imprimé est à remplir par vous et votre employeur.
  • la copie du décompte de la Sécurité sociale ainsi que votre RIB
  • une copie de vos bulletins de salaire (facultatif, sur demande de Lourmel)

Vous êtes cadre

Pour savoir si vous bénéficiez d’un complément de revenu de notre part en cas d’arrêt de travail, vérifiez auprès de votre employeur que votre entreprise a souscrit un contrat complémentaire.